10 avril 2011

New York jour 5 : Le temps nous échappe...

IMG_8446Pour l'avant dernier jour sur place, il pleut sur New York. La météo nous l'avait annoncé depuis quelques jours... alors on n'est pas surpris quand on remonte les stores de voir Times square détrempée. Par contre on est un peu plus étonnée de voir la pluie s'amplifier à travers les verrières du petit déjeuner et l'étonnement s'accentue quand d'un coup parmi les gouttes de pluies, on distingue très nettement des flocons de neige... Et let it snow sur New York ! Je crois que jusqu'à ce moment là, je n'avais jamais été aussi ravie par des intempéries !!!! Du coup je reste scotchée à la fenêtre de la chambre à voir pluie et flocons tourbillonés. Je pourrais rester des heures regarder le ciel tremper la ville, mais c'est déjà l'avant dernier jour de notre voyage, alors à peine le temps de s'extasier que nous voilà partie pour une journée bien chargée.

On débute la journée par la visite du Musée d'histoire naturelle, le fameux, celui de Ben Stiller, Sarlett Johanson et autre How I met your mother. Un musée à l'échelle new yorkaise, donc immense... à peine le temps de faire un petit tour au rez de chaussée et de tomber nez à nez avec  le squelette de Lucy (celle de nos livres d'histoire !) qu'il est déjà l'heure d'embarquer pour le planétarium. Installé confortablement au centre de la pièce, la tête en l'air, Whoopi Goldberg nous explique la vie et la mort des étoiles, des planètes etc. Je ne comprends pas tout mais me laisse emmener dans l'espace paisiblement. En sortant, on saute deux étages pour aller directement à la rencontre des dinosaures, enfin ce qu'il en reste, au 4e étage. Squelettes immenses, bien sur !

IMG_8483 IMG_8484

IMG_8493 IMG_8467

Une fois la visite terminée – on reviendra pour voir tout ce qu'on a pas pu explorer cette fois là – on longe la 80e rue, direction l'ouest pour rejoindre Zabar's, le temple des foodies, mon temple culinaire. Je craque au rayon des moules à gateaux et fait de lourdes, mais pas si honéreuses, emplettes. On ne s'attarde pas au rez de chaussée consacré à l'alimentaire, sinon on y passerait des heures et le temps passe vite, trop vite et on a encore tout un tas de chose à voir, à faire aujourd'hui ! Après le passage en caisse, on repart sur nos pas... re 80th rue qui est ma foi fort plaisante, même sous la pluie.

Puis l'on traverse, dans sa largeur, Central Park, en longeant une partie du Réservoir Jackie O., cette grande étendue d'eau que les joggers affectionnent... Il pleut toujours – je ne peux pas frimer avec mes Ray Ban éponyme, faudra revenir par temps plus clément – Central Pak est vide, on ne croise pas foule mais les écureuils eux ne craignent pas la pluie : ils sont de sorties ! Quelques courageux joggers aussi, évidemment !
IMG_0726 IMG_0738
On fait une petit pause devant le Guggenheim, musée célèbre pour son architecture quelque peu décalée. Nous n'avons que le temps d'en admirer l'extérieur, en dégustant hot-dog et bretzels (énorme!) pour se réchauffer un peu. Pour la visite de la collection, on reviendra !

IMG_0765 IMG_0758
On continue notre marche dans la ville pour aller jusqu'à la plus proche boutique Urban Outfitter où j'achète le sac – et quelques autres petites choses – repéré la veille. On se rend alors compte que l'heure du déjeuner est largement passé, l'après-midi bien entamé et on a pas vraiment luncher ! Oublier de manger, c'est une première pour moi... Tant pis, l'en-cas du Guggenheim nous suffira pour le moment. On se presse vers la première bouche de métro pour rejoindre l'hôtel où déposer mes encombrants achats de cette première partie de journée.

IMG_0769Dans la chambre, pas le temps de se pose, j'ai découvert avec stupeur en patientant dans la queue du musée, plus tôt dans la matinée, que le MOMA était fermé le mardi et que nous n'avions par conséquent plus que quelques heures devant nous pour le visiter. C'est à deux pas de l'hôtel, alors on fonce. Beaucoup de monde à l'entrée du musée, je prends un peu peur et me dis qu'on n'entrera jamais à temps, mais les city pass jouent leur rôle de coupe file et on n'attend pas.
On fonce au 4e étage pour commencer la visite. A l'image des autres musées visités : on y trouve de bien belles œuvres, célèbres et moins connues, toujours aussi bien mises en valeur.
Gros coup de pompe pour ma part lors de la visite... la fatigue et l'absence de déjeuner prend le dessus, du coup on abrège la visite. Même l'immense boutique qui semblent regorger de mille trésors n'arrivent pas à me requinquer...

IMG_0777J'ai besoin de m'assoir et d'un café. On s'arrête donc au Diner d'à côté – Lindy's – pour un café à volonté et une grosse part de gateau : carrot cake pour moi. 

Après cette pause gourmande on a suffisamment rechargé les batteries pour un peu de shopping. C'est qu'on a des gens qui attendent notre retour – nous pas! - pour avoir quelques petites choses commandées et on est encore loin d'avoir tout trouvé ! Quelques achats plus tard, on rentre à l'hôtel pour une bonne douche, se changer et partir pour notre folle soirée, la dernière, au Madison Square Garden.

Ce soir, c'est NBA : les Kniks locaux rencontre les Celtics de Boston... ça va dunker baby !
En entrant dans l'Arène, on comprend tout de suite qu'ici le sport, est avant tout un spectacle ! Ambiance de folie, cheerleaders, lancer de t-shirt... tout y est ! C'est le gros show à l'américaine.
IMAG0208Après avoir déguster hot-dog et nachos, j'asssiste à mon premier match de Basket pro... en compagnie de Kevin Bacon, Whoopi Goldberg (encore elle!) et Donald Trump. Defense, Defense... au fur et à mesure que le chronomètre égrenne ses minutes et secondes la salle est survoltée. Les New Yorkais après avoir longtemps et largement menés se font remonter puis dépasser dans les dernières minutes et secondes du match... Finalement c'est Boston qui l'emporte !

Après 3h de spectacle, on rentre à pied...  c'est déjà notre dernière traversée de Times Square by night... L'émotion n'est pas là même que la première fois : moins d'excitation et de tournis, plutôt une sensation de familiarité... comme si on avait toujours vécu là. Du coup, c'est un peu dur de faire les bagages... snif snif, ça sent la fin ! Appuyée à la fenêtre, face à ma vue de rêve, j'écris les dernières lignes du récit de notre journée, en prévision de celle que j'écrirai ici une fois rentrée. J'ai du mal à conclure... New York à perdu ce soir là au Madison Square Garden, mais la ville a gagné mon cœur. Je sais déjà que le lendemain, en décollant de JFK, je laisserai un peu de moi ici... J'essaie de ne pas me laisser envahir par le spleen du dernier soir, de la dernière nuit en me répétant qu'on va revenir, vite, très vite !

Le dernier jour de notre voyage, je vous l'ai déjà raconté... j'ai mis un peu de temps à vous raconter l'avant dernier car maintenant que mon récit est terminé, la page se tourne définitivement sur ces quelques jours où j'ai eu perpétuellement l'impression de rêver éveillée. J'espère que mes quelques lignes new yorkaises grabouillées ici vous auront plu, à vous lecteurs anonymes ou connus. La routine parisienne après quelques jours de jet-lag, a vite repris... écrire sur mon blog, que j'avais délaissée, m'a aidée à y faire face et redonner le goût de « blogger »... Alors à très vite !


Commentaires sur New York jour 5 : Le temps nous échappe...

    Quel plaisir que d'avoir pu lire ce rêve éveillé qu'a été ce voyage à New York !!!!
    Tu l'attendais avec impatience et, à te lire, il a même dépassé tes attentes. Entre découverte, émerveillement, visites, splendeurs de cette ville. Et je suis sur que les étoiles brillaient encore à chaque rédaction de tes articles. En tout cas, merci de nous avoir fait partager ce bonheur.
    Je ne peux vous souhaiter qu'une chose.... Que vous puissiez y retourner au plus vite !!!!

    Posté par Doudou, 12 avril 2011 à 19:44
Poster un commentaire