26 septembre 2012

Canada & East Coast trip 2012 : La parenthèse New-yorkaise…

Quand on a organisé notre voyage, on a toujours imaginé que notre séjour à New-York serait notre pause, l’endroit où on se poserait. Cette idée – qui me paraît bien saugrenue a posteriori ! – venait du fait que New-York était censée être notre « pause découverte » étant donné que nous avions récemment exploré la ville, 18 mois plus tôt. Et puis aussi, parce que c’était l’endroit où l’on restait le plus longtemps.

Lors de ce qui était mon premier séjour New-Yorkais, en mars 2011, je suis tombée amoureuse de cette ville. Ce coup de foudre a même été le point de départ de tout ce voyage estival… C’est en rentrant que nous avons commencé à imaginer ce voyage, le parcours, le tout tournant toujours autour de la Grosse Pomme, comme si tout cela n’était qu’un gros prétexte pour y retourner !

NY coney island

Et puis tout cela a pris forme, l’envie de découvrir toutes ces nouvelles villes, ces nouveaux endroits augmentaient de plus en plus et finalement mes retrouvailles avec New-York, ma ville d’amour, auraient pu être anecdotiques. Une ville parmi les autres villes américaines et canadiennes… Sauf que c’est New-York ! Et que dans cette ville trépidante ne cesse de vous surprendre ! Non seulement mes retrouvailles ont été à la hauteur de mes attentes – ça fait 18 mois que je soupire d’envie à chaque fois que j’aperçois l’ombre d’une image, photo, allusion à New-York – mais même au-delà.
Pourquoi ? Je ne saurai pas vraiment l’expliquer, même avec du recul, quasiment 3 semaines après. Peut-être parce que nous n’avons finalement cessé de découvrir des parties de la ville que nous n’avions eu le temps d’arpenter lors du premier séjour – Brooklyn, Coney Island, Harlem, Columbia Univesity… - peut-être aussi parce que ça n’était pas la même saison – entre mars et septembre les conditions météos sont très différentes, et nous avons eu la chance d’avoir 5 jours de beau temps sur 6 – peut-être aussi parce que nous avons pu voir Manhattan sous des angles très différents en embarquant à bord d’un bateau pour une croisière vraiment formidable autour de l’île ensoleillée, en remontant en bus toute une partie du nord de Manhattan, toujours, du MET au Cloisters – l’annexe du musée – au-delà de Washington bridge, traversant l’upper east side puis Harlem et enfin, le point d’orgue, le survol en hélicoptère – un baptême pour moi ! – qui permet de voir ce que l’on ne peut pas sur terre : la vue de Manhattan depuis le Nord de Central Parc. Epoustouflant !

ny vue UN

On a fait tellement de choses pendant ce qui était supposé être notre pause ! C’est dingue quand j’y repense !

Munis de nos métrocard nous permettant de nous déplacer en transport en commun de façon illimitée, on n’a pas arrêté de marcher, ne prêtant pas attention aux courbatures qui tiraillaient nos mollets et autres maux de pieds. New-York était devant nous, la ville nous portait…

On a eu aussi beaucoup de plaisirs à retrouver les endroits que l’on avait connus en mars… le MET, toujours lui, vide de visiteurs ou presque en ce dimanche matin, avec ces milliers d’œuvres et chefs d’œuvres exposés juste pour nous…

Le MOMA et son jardin extérieur au milieu des buildings, ouvert cette fois-ci, la vue du Top of the Rock de nuit, celle du sommet de l’Empire State Building de jour et le pont de Brooklyn au coucher du soleil…

 

NY empire state

Parce que c’est à ce moment-là que la magie de New-York opère réellement : quand le soleil se couche derrière dame liberty et que les lumières de la ville qui ne dort jamais s’allument peu à peu…

Nous étions à New-York pour le 11 septembre – j’aurai l’occasion de vous en reparler – la Freedom Tower et l’Empire State étaient éclairés aux couleurs de la patrie pour l’occasion donnant à la ville encore plus de luminosité et nous permettant de faire des photos sublimes !


C’est avec une d’entre elle que vous quitte aujourd’hui… vous l’aurez compris pas d’abécédaire pour vous compter mes impressions newyorkaise – j’aurai pu vous faire le coup du Wahou et du Yeah mais non – parce que New-York est unique… et que notre séjour là-bas était tout simplement impossible à résumer en 6 lettres et un trait d’union. Mais, cher s lecteurs, vous n’avez pas fini d’entendre parler de la Grosse Pomme ici même ! Il faudra d’abord que je vous raconte Philadelphie et Washington, mais cela c’est une autre histoire !

IMG_8391

A suivre…

Posté par sarinou à 23:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Canada & East Coast trip 2012 : La parenthèse New-yorkaise…

    Alors là c'est si bien raconté que tu donnes trop envie d'y aller! Mon prochain voyage ce sera New york! (on peut rêver!!!!)

    Posté par clairette, 27 septembre 2012 à 17:36
  • Il semble que tu aies passé un bon moment à New York! Tu a eu beaucoup d'opportunité de pratiquer l'anglais?

    Posté par miss nita, 28 septembre 2012 à 12:48
Poster un commentaire