31 août 2012

Canada & East coast trip 2012 : Québec

Après Montréal, nous avons passé 36h à Québec, une ville totalement différente de la première. J’avais lu partout en préparant le voyage que les deux villes n’avaient rien en commun, Montréal étant une métropole très moderne, Québec se caractérisant par son charme de petite ville. Pourtant, le premier soir à Québec l’effervescence touristique de certaines rues m’a donnée un petit peu le tournis ! Surprenant, voir déroutant ! Mais la première impression est-elle toujours la bonne ?

Réponse, comme pour Montréal : mes impressions sur Québec en quelques lettres !

Q comme Quiétude

quebec plaines d'abraham

Passé l’effervescence du samedi soir dans les grandes artères de la Haute Ville et les rues les plus touristiques de la basse ville, j’avoue avoir ressenti la plupart du temps comme une certaine quiétude dans la ville. Calme et sérénité se dégageant des rues pavés, du Saint Laurent qui berce la basse ville. Quiétude aussi sur les Plaines d’Abraham : l’immense parc situé dans la haute ville, site historique où a eu lieu je ne sais plus quelle bataille (j’ai retenu qu’elle fût courte !) qui nous a accueilli pendant plusieurs heures le dimanche après-midi. En effet, quelque peu écrasée par la chaleur du jour, nous avons opté pour quelques courses au marché du vieux port pour ensuite aller pique-niquer à l’ombre d’un arbre centenaire sur ces fameuses plaines. Profitant du wifi gratuit offert par le parc, c’est là que j’y ai écrit mon article sur Montréal pendant que d’autre siestait ! Un vrai moment de vacances paisible.

 

U comme Une charmante hôtesse
Je crois que je me souviendrai longtemps de notre séjour Chez Mimi à Québec ! D’abord de sa maison typique, blanche et verte. De notre chambre aussi, sous les toits où nous disposons en fait de l’étage entier : salle de bain, chambre et espace salon… j’ai l’impression que c’est aussi grand que ma vrai maison (mais beaucoup plus bas de plafond !). Et enfin des petit-déjeuner copieux, généreux et délicieux servis sur la grande table familiale par Mimi, la propriétaire des lieux qui nous sert crêpes, pains perdus, fromage blanc au sirop d’érable et autres mets avec beaucoup d’attention. Le premier jour Mimi vous indique où vous assoir autour de la table. Tachez de vous en souvenir pour le 2e jour, car Mimi tient à ce que vous gardiez votre place, comme dans une famille m’explique t-elle : chacun sa place. Et c’est vrai qu’on a un peu l’impression de faire partie de sa famille à Mimi en logeant chez elle… Mimi n’est pas me rappeler mes grands-mères quand elle arrive avec sa seconde fournée de pain perdu et que quand vous refusez poliment le 4e ou 5e morceau, parce que ça ferait trop, elle le glisse dans l’assiette de votre voisin en ne lui laissant pas le choix, parce que « vous allez quand même pas lui laisser ça » !

E comme Escaliers

quebec marches

Revenons à la Ville de Québec, ville qui se découpe donc en deux : la ville haute et la ville basse. Nous logions dans la ville haute et avons vadrouillé un peu partout dans la ville basse. Et au retour, devinez quoi ?! Ca monte ferme ! Le 1er soir, après avoir tenté de venir à bout des assiettes copieuses et rustiques du bistrot des antiquaires et assisté à une spectacle son et lumière sur le vieux port il a fallu rentrer se coucher. Et donc remonter, car qui dit vieux port dit eau, donc ville basse. Le trajet aller m’avait paru rapide, ah bah oui, ça descendait ! Au retour, c’était une autre affaire ! Pour ne pas perdre ses poumons dans les raidillons, il y a dans la ville de nombreux escaliers qui permettent de remonter plus rapidement d’une rue à une autre. Je n’ai pas compté le nombre de marches que nous avons gravis ce soir là – nous avons eu la bonne idée après avoir admiré la vue sur le Saint Laurent de la terrasse Duferin, au pied du château Frontenac, de rentrer par la promenade des gouverneurs qui fait le tour de la citadelle de Québec jusqu’aux Plaines d’Abraham, un petit détour de plusieurs centaines de marches, dont mes mollets se souviennent encore ! A Québec donc, mieux vaut être en forme pour se déplacer et bien chaussé…

B comme « Bon matin, comment ça va bien ! »
Au rayon accent québécois et expression bien de chez eux, nous avons été bien servi à Québec, surtout le premier jour, lorsque nous partageons la table du petit déjeuner avec des acadiens ! Hyper sympas, nous discutons de la France, du Québec et de pleins de choses. Autre fait marquant linguistiquement parlant c’est la politesse et la convivialité des québécois. « Bon matin, comment ça va bien ?! » c’est une phrase que nous entendons désormais quotidiennement : chaque vendeur, serveuse, hôtelier, entamant la discussion par un salut amical suivi de la fameuse question ! Et je peux vous dire que c’est peut être que de la politesse – il s’en fiche peut être de savoir que je vais bien, très bien même – mais c’est hyper agréable à entendre !

E comme Elégante

quebec chateau

Québec est une ville élégante et c'est cela que je retiendrai le plus, je pense. Le château Frontenac en est le plus bel exemple. Il domine fièrement la ville avec ses tourelles, ses briques rouges et ses nombreux étages. On ne voit que lui ou presque dès qu’on franchi les portes de la ville basse. On le voit encore mieux quand embarqué sur le traversier qui relie Québec à Lewis, la ville situé sur la berge opposée du Saint Laurent, le bateau s’éloigne du quai.

Elégante aussi, les petites ruelles pavées pleines de charmes et pas encore totalement envahies par les boutiques à touristes.

Oui, je l'affirme et je n'ai pas peur de le dire, Québec est une jolie ville.

 

 

C comme Chute de Montmorency

quebec chute montmorency

On s’éloigne un petit peu de Québec pour cette dernière lettre, oh d’à peine quelques kilomètres, pas plus d’une douzaine ! Mais il serait dommage si vous voulez mon avis de passer à côté du panorama spectaculaire de cette chute vertigineuse ! Cascade monumentale nous avons eu tous le loisir de l’admirer d’en bas, puis d’en haut, de jour, puis de nuit, lors de notre dernière fin de journée à Québec. Partant du constat la veille au soir qu’il était plus difficile de monter des marches au retour qu’à l’aller, nous avions garé notre carrosse sur le parking du bas des chutes, grimpé les 487 marches pour atteindre le haut, traverser la passerelle qui surplombe la cascade – et qui fout un peu les choquottes – tout cela de jour ! Arrivés en haut, nous avions faim – les marches ça creuse ! – alors nous avons fait halte dans la chapelle voisine, transformé en gastro-pub… Manger dans une chapelle, j’ai envie de dire what else ! Pendant que nous mangions, la nuit tombait sur Québec et cela tombait bien car on nous avait garanti une mise en lumière des Chutes de toute beauté ! Bon passé la mauvaise surprise du chemin du retour – la passerelle qui fait peur et les 487 marches dans le sens de la descente – à peine éclairé, il est vrai que voir les trombes d’eaux s’écraser de plusieurs dizaines de mètres changer de couleur , passant du jaune au bleu ou rose, dans une nuit quasi noire… c’est magique !

Il y aurait probablement encore beaucoup à dire sur Québec… moi j’ai aimé prendre le temps d’apprécier la ville pour ce qu’elle avait à m’offrir pour 36h chaudes d’été : une ville agréable, au charme désuet d’une citadelle fortifiée où il fait bon prendre le temps de flâner. La dernière soirée aux chutes nous a permis de faire une douce transition entre la ville et la campagne, car dès le lendemain matin nous partions à travers la province sur la route des baleines et du fjord Saguenay… mais ça c’est une autre histoire !

A suivre...

Posté par sarinou à 04:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires sur Canada & East coast trip 2012 : Québec

  • J adoooooooooooooooore voyager !!!!!!!!!!!!!!!

    Posté par lucia, 31 août 2012 à 09:38
  • Encore! Encore! Encore! dit le canapé!!!!!

    Posté par clairette, 31 août 2012 à 16:55
  • De l'eau, de la lumière, auriez-vous trouvé les fontaines de Montjuic?? hihihi

    Posté par Crazy Grumpy, 01 septembre 2012 à 11:30
  • Ton histoire d'escaliers me fait rêver de Barcelone...haaaaaa les vacances !
    Quant à Quebec ça à l'air très charmant et donne envie d'y passer un moment Merci

    Posté par budget-girl, 03 septembre 2012 à 11:49
Poster un commentaire